L’art au service de la vie!

Fondation québécoise du cancer

par Zelma Boal

Slider

Zelma Boal

Biographie

Autres publications de cet auteur

    Depuis 30 ans, la Fondation québécoise du cancer améliore la qualité de vie des personnes atteintes de cancer et de leurs proches en leur offrant soutien et réconfort. Se distinguant des autres organismes québécois de lutte au cancer, la Fondation a choisi de consacrer ses ressources aux malades plutôt qu’à la maladie. C’est ainsi qu’elle s’est établie comme pionnière dans la prestation de thérapies complémentaires aux traitements médicaux pour les personnes atteintes de cancer.

    Afin de rendre l’expérience avec la maladie moins douloureuse, la Fondation a d’abord créé un atelier d’art-thérapie à Montréal, en 1997. Inspirée par le talent et la compassion de monsieur Maurice Brault, joaillier de renommée internationale et doyen des art-thérapeutes au Québec, la Fondation est devenue le premier organisme à offrir un service d’art-thérapie en dehors des unités de soins palliatifs. Pour les cofondateurs de la Fondation, cinq collègues médecins du milieu de l’oncologie, les effets bénéfiques étaient déjà appréciables : « Il s’agit d’une méthode efficace pour libérer le stress et la tension provoqués par la maladie. Elle facilite l’expression des émotions et encourage la personne atteinte de cancer à consacrer ses énergies à sa guérison, plutôt que de broyer du noir », explique Dr Michel Gélinas, président du conseil et cofondateur de la Fondation.

    L’atelier mené par M. Brault depuis 13 ans au Centre régional et Hôtellerie de Montréal de la Fondation s’inspire de l’approche studio libre. Les participants, des personnes atteintes de cancer en traitement ou en rémission, visitent l’atelier à leur gré et y restent le temps voulu. Aucune contrainte de thème ne leur est imposée afin de laisser libre cours à l’expression des sentiments qui les habitent.

    Les bienfaits que procure la réalisation artistique chez les personnes atteintes de cancer ne sont plus à démontrer. Selon une étude réalisée auprès des participants de l’atelier d’art-thérapie de la Fondation et présentée dans la Revue québécoise de psychologie en 2009, les effets thérapeutiques associés à la pratique de cette activité sont bel et bien réels. L’étude fait notamment état du soutien social généré par la rencontre avec des personnes qui vivent les mêmes difficultés; de l’humanisation de l’expérience avec la maladie et les traitements; de la capacité d’extérioriser ce que les mots ne suffisent pas à exprimer; de l’occasion de symboliser par l’art les émotions et les sensations abstraites qui entourent le cancer; et des effets apaisants et relaxants reliés à l’usage de l’art. Ce sont là autant d’apports qui permettent à la personne atteinte de poursuivre sa lutte avec plus d’espoir.

    À l’atelier de la Fondation, aucun médium n’est épargné pour inspirer les participants. Gouache, aquarelle, peinture tactile, pâte à modeler, pastels, éponges, papiers et cartons de toutes les couleurs sont à leur disposition. Ce matériel leur est gracieusement offert par la Maison Brault & Bouthillier depuis 13 ans. Dans le cadre de la campagne de financement 30e anniversaire de la Fondation, M. Jean Brault, président de l’entreprise, s’est d’ailleurs généreusement engagé à offrir tout le matériel d’artiste nécessaire au déploiement d’ateliers d’art-thérapie à travers le Québec. Ce don annuel estimé à 50 000 $ permettra de développer ce service, au cours de la prochaine année, dans les régions de Québec, de l’Estrie, de l’Outaouais et de la Mauricie. Il s’agit d’un appui inestimable pour la Fondation québécoise du cancer qui pourra ainsi permettre à davantage de personnes de se sentir fortes face au cancer.

    Parce que le cancer, c’est aussi la vie…

    Zelma Boal

    Laisser un commentaire

    Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

    AQESAP bandeau publicitaire Revuevision.ca
    Slider

    UNE VISION DE L’ART+

    Spring Break 2018

    Gilbert Gosselin et Marc Laforest

    UNE VISION D'ENSEIGNEMENT

    UNE VISION QUI SE QUESTIONNE

    Scroll Up