LES MURALES

VECTEURS DE PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE

par Isabelle Duguay

Slider
Isabelle Duguay

Isabelle Duguay

Éducatrice artistique de l’organisme MU

Biographie

Autres publications de cet auteur

    Le programme parascolaire Laisse ta trace est offert aux finissants d’écoles secondaires par l’organisme MU dans une perspective de persévérance scolaire par les arts. Offerts pendant quatre à six mois, ces ateliers parascolaires permettent aux participants d’explorer leur créativité dans le cadre d’activités d’expérimentation artistique liées à l’art mural, de rencontrer des artistes et praticiens de différents horizons, de découvrir la ville sous un autre œil par un circuit guidé de murales, de développer un regard sur l’art et finalement, de réaliser leur murale collective.

    Le programme cible des clientèles particulièrement vulnérables et à risque de décrochage scolaire à l’aube de la transition postsecondaire, c’est-à-dire des élèves issus de milieux défavorisés, des élèves immigrants ou encore des élèves touchés par d’autres facteurs prédisposants (ex. : dévalorisation).

    Sur le plan cognitif, le programme vise à augmenter leur motivation — on remarque d’ailleurs une amélioration de l’assiduité — et à ouvrir leurs horizons professionnels sur des professions et des métiers créatifs afin de les inciter à poursuivre leurs études. Par des rencontres privilégiées avec des artistes et travailleurs culturels tels qu’un galeriste, un illustrateur, un photographe, un concepteur de jeux vidéos ou un bédéiste, les participants ont l’opportunité d’échanger à propos de leurs parcours scolaires et professionnels respectifs et de côtoyer des adultes qui deviennent des modèles atypiques et d’autant plus inspirants. Les participants sont également encouragés à consulter un cartable qui regroupe l’ensemble des programmes d’études liés directement et indirectement aux arts visuels de sorte qu’ils puissent envisager la multitude de possibilités et mieux définir leurs aspirations scolaires et professionnelles.

    Les ateliers de MU ont également des répercussions positives sur le plan social et au chapitre du bien-être des participants. De fait, l’art mural sous toutes ses formes devient un véhicule de valorisation de soi, car les élèves profitent d’un environnement sécuritaire, ludique et créatif pour s’exprimer. Dans le cadre de ces ateliers, leurs compétences et leurs capacités respectives sont mises en valeur et leurs idées sont prises en compte. Au surplus, en s’affiliant à des pairs pour la réalisation d’une murale, les participants développent un sentiment d’appartenance et de fierté à un groupe et à projet. Enfin, les différentes activités (ex. : réaliser des œuvres collectives, partager ses idées et commenter celles de ses pairs, présenter l’esquisse à la direction, etc.) entrainent le développement de compétences connexes à titre de citoyens et futurs travailleurs (responsabilisation, leadership, travail d’équipe, etc.), en plus de favoriser leur épanouissement personnel.

    La murale devient ipso facto un prétexte à la découverte de techniques et d’expressions artistiques, de métiers liés aux arts visuels trop souvent sous-valorisés et ultimement, à la découverte de soi.

    Le programme parascolaire d’art mural Laisse ta trace, créé par MU en 2011, a depuis été offert dans neuf écoles secondaires de la région métropolitaine en partenariat avec les Commissions scolaires de Montréal et Marguerite-Bourgeoys. MU propose également d’autres formules d’ateliers d’art mural dans les écoles (ex.: programme provincial Culture à l’école), en entreprises et en milieu sociocommunautaire.

    Visionnez un mini-documentaire sur le programme parascolaire d’art mural de l’organisme MU : http://vimeo.com/98572748

    Laisser un commentaire

    Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

    AQESAP bandeau publicitaire Revuevision.ca
    Slider

    UNE VISION DE L’ART+

    Spring Break 2018

    Gilbert Gosselin et Marc Laforest

    UNE VISION D'ENSEIGNEMENT

    UNE VISION QUI SE QUESTIONNE